DEVELOPPEZ VOTRE INTUITION, VOTRE CREATIVITE


Stages Intuitifs

Réveillez votre curiosité.

Le premier pas vers un réveil de la créativité consiste à cultiver volontairement votre curiosité, c'est-à-dire à consacrer de l'attention aux choses pour elles-mêmes. Chaque jour, laissez-vous surprendre par quelque chose. Ne partez pas du principe que vous savez déjà tout et que rien ne vous intéresse de toute façon. Ouvrez « les yeux qui sont dans vos yeux ». Soyez ouvert à ce que vous dit le monde et vivez intensément l'instant présent.

Érotisez vos activités.

Il ne s'agit pas de sexe, mais d'un plaisir beaucoup plus subtil. Il faut apprendre à aimer ce que l'on fait. Si possible tout ce que l'on fait mais aussi ce que l'on est. Vous pensez que c'est impossible ? L'une des clés de cette étape est de s'appliquer à bien faire tout ce que l'on fait. Que vous écriviez un scénario pour votre prochain shooting ou prépariez votre studio,  plus vous y investissez d'effort et d'attention, de concentration, plus vous en tirerez de plaisir. Inversement, plus vous bâclez, négligez, pensez à autre chose et abandonnez devant l'effort, plus l'ennui vous envahira.​​​​​​​​​​​​​​

Par la Pratique

Cultivez vos germes de créativité.

Une fois l'énergie créative réveillée, il faut la protéger et la canaliser, sinon distraction et négligence l'éroderont. Paradoxalement, l'une des façons de le faire peut être de s'accorder des zones de paresse et de détachement. Einstein portait toujours le même vieux pantalon, se facilitant la vie au maximum sur le plan vestimentaire. Cela vous semble contradictoire avec la lutte contre les routines ? C'est qu'on franchit là une étape, où la concentration et l'attention consistent à abandonner tout contrôle, tout jugement, toute annalyse.

Intériorisez vos structures créatrices.

Selon le Professeur Csikszentmihaly, la créativité jaillit de façon préférentielle chez les gens dont le caractère est composite, ambivalent, voire contradictoire. Les chercheurs de l'université de Chicago ont relevé au moins dix sortes de contradictions fécondes. La personnalité créative est par exemple : extravertie et timide, ou orgueilleuse et modeste, lucide et naïve, masculine et féminine, forte et fragile, casanière et nomade, ordonnée et désordonnée...

  • stage-formation-photographe95.jpg
  • stage-formation-photographe62.jpg
  • stage-formation-photographe65.jpg

Trouvez de l’inspiration partout.

Ne vous limitez pas à regarder des photos : pensez aux peintures également, qui sont de formidables sources d’inspiration concernant la lumière par exemple. D’une manière générale, intéressez-vous à tous les arts visuels : ils ont tous quelque chose à vous apporter. Il s’agit de voir et de comprendre comment d’autres voient le monde, afin de vous confronter à d’autres points de vue, de vous mettre à leur place et de voir les choses « à travers leurs yeux ». Ceci vous permettra de changer de perspective et de voir plus facilement les choses différemment.

Changez de points de vue, d'angles.

De la même façon que vous intéresser aux œuvres artistiques d’autres personnes change votre vision du monde, pensez à adopter des points de vue dont vous n’avez pas l’habitude. Se mettre au niveau de son sujet est un conseil que je donne régulièrement pour donner plus de force à vos images, mais vous pouvez adopter cette démarche d’une manière plus globale : transformez-vous en oiseau, étirez-vous comme un serpen… Ce qui fait la banalité de pas mal de photos, c’est qu’elles représentent le point de vue que tout le monde perçoit.

Stages Créatifs Artistiques


Pensez photo partout, tout le temps.

Je parle tout le temps de garder un appareil photo sur soi tout le temps, mais si vous n’en avez pas la possibilité ou que vous n’avez pas le temps (le mal du siècle…), ça ne vous empêche pas de penser à la photo que vous pourriez prendre. Trouvez le sujet, cadrez la photo et pensez à la façon dont vous prendriez le cliché, tout ça mentalement. Ça exercera énormément votre œil, et vous fera penser de façon créative. Il se pourrait même que vous pensiez à des clichés auxquels vous n’auriez jamais pensé avec votre appareil photo à la main 

Ne plus avoir peur, ni avoir honte.

N'ayez plus peur des jugements. Sortir des sentiers battus, c’est aussi s’exposer à la critique, parfois acerbe. Les gens ont naturellement tendance à ne pas aimer quand quelque chose sort d’une certaine norme. J’espère que ce n’est pas votre cas, car la norme, c’est l’exacte opposée de la créativité ! La créativité, c’est une nouvelle façon de voir et de montrer les choses. Faites de la photo abstraite, des portraits à l’envers, centrez ou décentrez volontairement votre sujet :) ​​​​​​​


Mode Glamour Paysages...


Qu'est-ce qui fait une belle image.

Vous n'imaginez pas le diversité des réponses qui m'ont été rapporté durant ces dernières années :) Certains diront que c'est la composition et pour d'autres, ce sera bien évidement le sujet (ils ont oublié qu'ils sont eux mêmes les décideurs dans ces domaines), un troisième vous dira que c'est la lumière (nous utilisons presque tous la même) puis un quatrième vous expliquera que c'est en fonction du remplissage du cadre, un cinquième le lieu que vous utilisez (haaaa, le fameux lieu qui va tout changer) tandis que le sixième tentera de vous convaincre que c'est le traitement en postproduction qui sublimera votre idée, et il y en a même certains qui vous maintiendront que c'est la caméra et l'optique que vous utilisez. :):):)


Personnellement, je suis intimement convaincu  que c'est tout simplement votre connexion avec le sujet qui fait  " La Belle Image ", votre connexion avec le bâtiment dans le cas de la photographie architecturale, celle avec la nature, avec l'objet, avec l'insecte dans un contexte macro et bien entendu le modèle dans mon contexte de prédilection... Bref, laissez le sujet vous parler, donnez-lui une chance d'expliquer son histoire, prenez un moment et ne vous précipitez pas à cliquer, regardez le dans tous les angles et les distances. Ainsi, la " Belle Image " viendra plus naturellement à vous, à condition bien entendu que vous ayez un oeil, cet "Oeil Photographique " qui vous permettra de voir, d'apprécier et sublimer.


Ma " Vision photographique ".

En d'autres termes, ma " Vision de  l'âme ". Parfois, elle est accessible naturellement, parfois il faut un certain temps pour la percevoir, mais c'est ce qui fera une fois de plus " La Belle Image ". Trouvez cette âme et montrez la dans l'image que vous créez à la manière de nos anciens de la photographie (à l'époque de l'argentique). 


Cela s'applique aussi bien aux objets qu'aux sujets vivants : trouvez l'esprit d'un plat, la beauté d'une tasse à café, la sensualité et le désir d'un modèle, jetez y un regard profond et vous verrez son âme. Vous pouvez remplacer le modèle par un autre sujet, le principe s'applique toujours. Certes, beaucoup attendent une recette ici, mais la vérité est qu'il n'y a pas de recette. Tout est devant vous, à vous seulement de le découvrir, de le percevoir, de le voir tout simplement. Il n'y a pas de recette miracle pour cela, car tout le monde voit le monde différemment et chacun réagit de manière personnelle à ce qu'il voit. Mais si vous essayez de le découvrir avec votre âme, sans aucune pollution technique ou intellectuelle, il vous sera inévitablement beaucoup plus accessible.


C'est exactement ce que je tenterai de vous faire découvrir lors de nos Formations plus Intuitives et Créatives que Techniques. De cette évidence, j'ai développé une vision photographique et un enseignement qui me correspond, tout simplement.​​​​​​​